Publications
 
 
Liste d'envoi

Pour recevoir les dernières nouvelles du SERL

Détails d'une nouvelle

Mot de la présidente par intérim
10.02.2012

Chers membres du SERL,


 Comme ce Fer de lance est le premier de 2012 et que je n’ai pu le faire avant, j’en profite pour vous souhaiter la bonne année ! Plusieurs d’entre nous ont dû prendre de nouvelles résolutions, certaines et certains arriveront à les tenir, d’autres pas, mais l’important c’est l’intention et la bonne volonté de vouloir faire mieux !


 
Dommage que ce ne soit pas une pratique chez nos politiciens ! Ils ne semblent pas faire d’introspection puisque malgré des ratés comme la réforme, le bulletin unique et, très bientôt, l’implantation de l’anglais intensif pour tous les élèves de 6e année, ils poursuivent sur leur lancée. (…)


 Ils ne se gênent pas pour nous imposer des conditions de travail exécrables en nous mettant continuellement des bâtons dans les roues pour ensuite nous demander de faire réussir tous nos élèves. (…)


 Contrainte supplémentaire, qui s’ajoute à l’anglais intensif à tous nos élèves de 6e année en classe spécialisée et les élèves en classe d’accueil. (…)


 
Dorénavant, il faudra les faire réussir en moins de temps, tout en y consacrant plus de temps et d’efforts et on prétend vouloir contrer le décrochage scolaire ! (…)


 Comme si ce n’était pas assez, la commission nous annonce des coupures de l’ordre de 1,5 million dans les services de soutien aux élèves handicapés en classe spécialisée et en classe ordinaire. (…)


 Malgré plusieurs comités mis en place, ni le ministère ni la commission scolaire ne savent à ce jour de quelle manière l’organisation scolaire arrivera à mettre le tout en place. (…)


 
Sachez que le ministre accorde 5 ans aux commissions scolaires afin d’implanter progressivement l’enseignement de l’anglais intensif au primaire. Pour l’année 2012-2013, la cible obligée est de 15 %; présentement à la CSDL le pourcentage de groupes de ce type est de 19 %, rien ne sert d’en ajouter !(…)


 
En lien avec ce dossier, vous avez peut-être remarqué les publicités à la télévision et à la radio réalisées par notre fédération concernant la réforme - introduite par Pauline Marois -  l’évaluation des enseignants - voulue par François Legault - et finalement l’imposition de l’anglais intensif pour tous les élèves de 6e année au Québec - menée par Jean Charest. (…)

  

Syndicalement vôtre,
Claudine Lefebvre